Gaz de schiste : CAP21 s’inquiète des atermoiements du gouvernement

Lun 3 Sep 2012 à 22:18

Comme nous le supposions, Jean-Marc Ayrault, premier ministre a confirmé ce matin que la question de l’exploitation des hydrocarbures non conventionnels (gaz de schiste et huiles de schiste) n’était pas tranchée sous réserve de recourir à des techniques différentes de la fracturation hydraulique.

Il reste ainsi sur la ligne du précédent gouvernement en laissant la porte ouverte aux industriels.

De nombreux permis d’exploration restent à ce jour en vigueur tandis qu’un certain nombre de demandes poursuivent normalement leur instruction auprès des services de l’Etat.

Les compagnies pétrolières et gazières cherchent aujourd’hui à poursuivre leurs études sur le sous-sol, améliorer leurs connaissances des gisements et à gagner du temps en misant sur un assouplissement à court ou moyen terme de la position des autorités françaises au vu des bénéfices économiques et sociaux qu’elles ne manqueront pas de défendre.

Lire la suite sur le site de CAP21 : Communiqué de presse de CAP21

Publicités

commenter...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s