Monsanto investirait 55 M € à Trèbes pour s’agrandir

L’Indépendant, le 29 décembre à 6h00 par Laurent Rouquette |

En d’autres temps, la nouvelle aurait été claironnée sur tous les toits : ce n’est pas tous les jours que l’on annonce l’extension d’un site industriel dans le département de l’Aude, avec un investissement de 55 M€ et une quarantaine d’emplois créés à la clé. Sauf que cette fois, le projet n’émane pas de n’importe quelle entreprise. Il s’agit de la multinationale Monsanto, cible privilégiée des altermondialistes pour son quasi-monople en matière de semences agricoles, et violemment critiquée pour avoir produit le maïs OGM MON 810. Et le site qu’elle projette de développer est celui de Trèbes, où se fabriquait justement le MON 810 jusqu’à son interdiction, et où quelques sacs ont été retrouvés par des manifestants en janvier dernier.
Le projet d’extension a donc été mené dans la plus grande discrétion, tant avec la mairie de Trèbes qu’avec la préfecture de l’Aude, la Région Languedoc-Roussillon et l’agglo du Carcassonnais, compétente en matière de développement économique sur son territoire. Selon nos informations, le projet représenterait un investissement de l’ordre de 55 M€, et prévoirait la création de 40 emplois. Il se développerait sur la zone du Caïrat, située derrière l’implantation actuelle de l’usine, et dont Monsanto aurait acquis la quasi-totalité des terrains, à l’exception des parcelles dévolues aux maisons individuelles. Le permis de construire a été déposé, et la mairie de Trèbes s’apprêterait à lui donner une issue favorable. Mais l’extension n’est pas encore faite pour autant. Monsanto devra ensuite déposer une demande d’autorisation à la préfecture, au titre des installations classées pour la protection de l’environnement.

Ce qui signifie que le projet sera soumis à enquête publique. Vu le nombre d’actions des altermondialistes dont le site a été la cible, cette enquête devrait donner lieu à d’âpres débats. Par ailleurs, ce projet d’extension n’est pas du goût de tous les élus de la communauté d’agglo du Carcassonnais, écartelés entre leur souci de développement économique et leurs positions ouvertement favorables aux anti-OGM
D’autant que la direction de Monsanto se serait engagée à embaucher des salariés de Pilpa, si la fermeture du site de Carcassonne du fabricant de glaces était confirmée. Quant aux anti-OGM, ils confiaient hier n’avoir pas entendu parler du projet, ce qui confirme l’extrême discrétion dans laquelle le dossier a été monté.

_______________________________________________________________________________________________________________

UN SITE SURVEILLE PAR LES ANTI-OGM

Monsanto = OGM. Dans l’esprit des opposants aux organismes génétiquement modifiés, l’équation ne fait pas de doute. Et dans leur esprit toujours, le site de Trèbes et tout ce qui s’y raccroche déclenchent un réflexe de suspicion. Elle qui remonte aux années 2000, au cours des quelles la filiale audoise du géant agroalimentaire mondial avait commercialisé du soja OGM.
Des faits pour lesquels deux de ses anciens dirigeants ont été condamnés en 2007. La dernière intrusion des anti-OGM sur le site Monsanto de Trèbes remonte au 12 février dernier. Les salariés du site quant à eux s’insurgent contre les manifestants. Une préfiguration du bras de fer qui risque de s’engager autour de l’extension future, entre nécessités économiques et vigilance écologique.

Publicités

Une réponse

  1. c etait pas si secret j ai lu un article me semble t il dans le Midi Libre à ce sujet il y a quelques semaines !Evidemment comme d habitude ces pollueurs et destructeurs de biodiversité font miroiter des emplois pour faire passer leur projet destructeur et enrichissant pour eux ! Quelle honte pour les élus de rentrer dans de telle combine .Ils feraient mieux de construire des projets producteurs d emploi dans tous les domaines des énergies propres ou de l agriculture bio , ou bien créer sur ces cites des jardins mis à la disposition des citoyens dans une éppoque où tout le monde n a pas de quoi se nourrir correctement!!!!!

commenter...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s