Faites un geste pour contribuer à améliorer le contrôle de l’usine COMURHEX de Malvézy

Il reste 8 jours avant la clôture de l’enquête publique de COMURHEX-AREVA à Malvézy

Parmi toutes les choses importantes à demander pour cette usine, un meilleur contrôle de l’aspect radioactivité est indispensable.
Ceci peut être obtenu si TOUTE l’usine est déclarée « Installation Nucléaire de Base » = INB
Or dans l’enquête publique qu’on nous propose, seuls deux bassins pleins de déchets vont être déclarés INB
C’est complètement insuffisant
Nous vous proposons de signer une pétition ECRITE avec votre signature pour cette unique demande
vous trouverez ci-joint la pétition avec 20 signatures possible sur la page
Imprimez-là et faites-là signez autour de vous chez vos voisins.
Faites-en une seconde si vous avez plus de possibilité
Ensuite,
–   soit vous pouvez scanner la feuille remplie et vous la renvoyez  en répondant à ce mail.
–   Soit vous l’envoyer par la poste à
            ECCLA
            170, avenue de bordeaux
            11100 Narbonne
–   soit vous la glissez dans la boite aux lettres à cette même adresse
Naturellement
vous pouvez faire suivre à tout votre carnet d’adresse, plutôt des adresses locales
pour diffuser et accroître le rayon d’action de cette information-action
Vous pouvez compter sur ECCLA
ECCLA compte sur vous
Maryse ARDITI
> Ecologie du carcassonnais, des corbières
> et du Littoral audois

eccla.free.fr

Publicités

Revue de Presse Prévention Déchets du 19.12.2013 – France Nature Environnement

Retrouvez les anciennes revues de presse ici
> Retrouvez les communiqués de presse de FNE ici

Retrouvez les actus et les communiqués de presse de FNE sur fne.asso.fr

La sélection FNE

Quand l’entreprise répare ses propres produits ou se diversifie par ses déchets

Consultation publique du Plan national de prévention des déchets 2014-2020

Enquête sur les dates limites de consommation

Ile-de-France – Une source de productivité pour les entreprises

Agenda

Du 4 décembre 2013 au 4 février 2014 : consultation publique du Plan national de prévention des déchets 2014-2020

Uniquement pour les associations membres et affiliées FNE

13 janvier 2014 : Journée d’échanges sur les actions associations pour allonger la durée de vie des produits (Paris, 75)

17 janvier 2014 : Rencontre sur la tarification incitative, un outil au service de la prévention et du recyclage ; (Lyon, 69)

18 janvier 2014 : Réunion nationale du Réseau prévention et gestion des déchets (Lyon, 69)


REVUE DE PRESSE
ECONOMIE CIRCULAIRE

L’économie circulaire sur les rails

Quand l’entreprise répare ses propres produits ou se diversifie par ses déchets


ECONOMIE DE FONCTIONNALITE, CONSOMMATION COLLABORATIVE

La conso collaborative a 10 ans. Qu’a-t-elle changé pour vous ?

Emprunter la voiture du voisin, partager son bureau: la consommation collaborative

La consommation collaborative comme solution pour les cadeaux de Noël


PREVENTION QUANTITATIVE ET QUALITATIVE

Consultation publique du Plan national de prévention des déchets 2014-2020

Le plan national de non-prévention des déchets est avancé

Martinique-Le jeu des déchets avec le Conseil Général (972)

 


PLANS ET PROGRAMMES LOCAUX DE PREVENTION

Prévention et économie circulaire : quels enjeux et perspectives en Ile-de-France ?

Saint-Girons. Un guide pour réduire les déchets (09)

Charente : la réduction des déchets à bonne école (16)

La Corse se dote d’un projet de Plan de prévention et de gestion des déchets (Corse)

Pays Ajaccien : Premières propositions du comité de réduction des déchets (2A)

Verrey-sous-Salmaise : un travail de sensibilisation destiné à tous les âges (21)

Enquête publique sur le plan de prévention et de gestion des déchets non dangereux du Morbihan (56)

Les habitants sont invités à réduire les déchets à la source (60)

Plan et Guide de Prévention (63)

Un plan pour réduire les déchets (64)


TARIFICATION INCITATIVE

Brazey-en-Plaine : une incitation à trier (21)

Déchets ménagers : une facture plus juste (33)

Vignoble nantais. Une redevance incitative dès janvier (44)

Déchets : une redevance incitative (64)

Ordures ménagères. – La mise en place d’une taxe ou redevance incitative est en projet (71)


DUREE DE VIE DES PRODUITS

L’obsolescence programmée est-elle une réalité ?

Obsolescence (dé)programmée: la fin des objets prêts à jeter?

Lantenay : un réflexe à intégrer avant de jeter (21)

Mende : premier salon du réemploi et de la récup’ (48)

Castres. Les collégiens créent et réparent des jeux pour Noël (81)


ECO-CONSOMMATION – FOYERS TEMOINS

HAUTES-ALPES, Réduire ses déchets : la preuve par l’exemple (05)

Saintes : « Oui, c’est possible de réduire ses déchets » (17)

Des poules gasconnes pour réduire les déchets ! (32)

Une sensibilisation à l’éco-emballage (80)

Les familles ont rempli leurs missions des écogestes durant quasiment dix semaines (87)

Levallois- Les familles temoins ont montre la voie (92)

Martinique – Opération « Foyer Test 2012 » :le Bilan ! (972)


GASPILLAGE ALIMENTAIRE

Enquête sur les dates limites de consommation

La pollinisation par les abeilles donne des fraises plus fermes et plus grosses

VIDEO. Comment préparer un dîner anti-gaspillage?

Un protocole d’actions contre le gaspillage alimentaire (Bourgogne)

Comment réduire le gaspillage à la cantine (24)

Contre le gaspillage alimentaire (37)

Gaspillage alimentaire : la lutte s’organise (38)

Ploërmel. Ils épluchent des légumes pour le ciné-soupe (56)

Wazemmes : la Tente des glaneurs, trois ans déjà (59)

Sauveterre-de-Béarn : les élèves disent non au gaspillage alimentaire (64)

Gaspillage et frigos pleins (69)

CHALON : Les Glaneurs, l’histoire de femmes et d’hommes cabossés par la vie mais au cœur immense (71)

A Chambéry, une cantine solidaire pour les sans-abris (73)

Une « Soup pop » contre le gaspillage alimentaire (77)

La chasse au gaspi est ouverte (81)


COMPOSTAGE DOMESTIQUE (INDIVIDUEL OU COLLECTIF)

Lavelanet. Un composteur au collège Pasteur (09)

Intercommunalité cherche citoyens ambassadeurs de composteurs (14)

Inauguration d’une plateforme de compostage partagé au jardin des Huches (21)

Beaune : inauguration de composteurs au Clos-Maire (21)

Corrombles : atelier compostage dans un jardin (21)

Nuits-Saint-Georges : les habitants sensibilisés au compostage individual (21)

Aignan. Le collège Vert réduit ses déchets (32)

La chasse au gaspi grâce au composteur (33)

Ozenay, Le compostage, c’est facile (71)

SAONE ET LOIRE : Développez le compostage (71)

Saint-Pierre-le-Vieux, Le compostage est sur la placette (71)

Saint-Maurice-de-Satonnay, Compostage au resto scolaire (71)

Vimeu, Le compost : que des avantages (80)

La Roche-sur-Yon. Le compostage collectif gagne du terrain en ville (85)

Vendée. «Il faut prélever les bio-déchets à la source» (85)

 


COUCHES LAVABLES

Santerre – Retour des couches lavables (80)

 


PRÉVENTION DES DECHETS DES ENTREPRISES

Déchets du BTP : le plan d’actions du Gouvernement

Ile-de-France – Une source de productivité pour les entreprises (Ile-de-France)


Et toujours…

Le site FNE consacré à la prévention
>
Suivez l’hérisson Lulu ! avec le site prévention junior

Bonne lecture !

Pour vous désinscrire, merci d’envoyer un message à: dechets@fne.asso.fr

 

 

Rassemblement devant le siège de la répression des fraudes à Toulouse le mercredi 15 janvier 2014 à partir de 11h

non au harcèlement des petits paysans
>
non au laxisme envers Spanghero, Monsanto…
> non aux conflits d’intérêt

Appel à rassemblement devant le siège
de la répression des fraudes

>
5 esplanade Compans Caffarelli à Toulouse
le mercredi 15 janvier 2014 à partir de 11h

Lettre fraudes-1

Vous trouverez en attaché la lettre qui sera envoyée à l’antenne régionale de la DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes) et justifiant ce 2ème appel à rassemblement à propos du contrôle de petits maraîchers de l’Ariège par les fraudes. Pour les infos sur le sujet voir Lorsque la répression des fraudes s’en prend aux petits maraîchers.
> Lors du 1er rassemblement (le 4 juin 2013) nous étions environ 200. Il nous faudra être beaucoup plus nombreux le 15 janvier 2014 !

La liste des organisations signataires de cette lettre reste ouverte :

  • si votre organisation souhaite en faire partie, signalez-le à : michel.metz5@gmail.com – 06 19 79 53 69
  • dans le cas où votre organisation était déjà signataire pour le 1er rassemblement (voir collectif d’organisations), merci de confirmer si elle souhaite rester en tant que signataire de cette lettre.
    >

Un autre mail vous sera envoyé vers le 7 janvier avec la liste actualisée des signataires et des infos sur le déroulé de la manifestation.
>

à diffuser sans modération dans tous vos réseaux

michel metz
> Réseau Semences Paysannes
> collectif anti-OGM31
> Attac Toulouse

CREATION COLLECTIF STOP GMT 11

CREATION COLLECTIF STOP GMT 11

La campagne « Non au Grand Marché transatlantique –StopTAFTA ! »  est lancée dans l’aude , plus de 50 personnes présentes lors de la conférence très réussie de RM Jennar (www.jennar.fr) le 18 décembre au Palais du Travail à Narbonne ont manifesté leur souhait d’adhérer à cette démarche.

La campagne NON au GMT -StopTAFTA rassemble au plan national, plus de soixante organisations citoyennes, associatives, syndicales et politiques, qui lancent un appel à la mobilisation contre le projet de traité de libre-échange et d’investissement entre les États-Unis et l’Union européenne. Négocié en toute opacité depuis juillet dernier, ce « Grand marché transatlantique » affectera tous les aspects de la vie des citoyens et, s’il était conclu, donnerait aux multinationales et à leurs lobbies le pouvoir de contrôler l’action publique à leur seul avantage.
> Cette mobilisation s’inscrit dans la lignée de celles contre l’AMI ou plus récemment contre l’ACTA, que le déclenchement d’un véritable débat public avait permis de mettre en échec.

Chez nous dans l’Aude, les membres des collectifs anti GDS et anti OGM, et des militants du Front De Gauche sont très mobilisés et partent en campagne ! Pour ceux présents lors de la conférence de Jennar à Carcassonne, à Narbonne, ils  ont pu apprécier une nouvelle forme de lutte : une présentation théâtralisée qui révèle ce qui arriverait dans notre quotidien, si ces accords aboutissaient !

Nous militants, comédiens amateurs,recherchons des volontaires qui voudraient s’investir pour nous aider à diffuser l’information dans le département et occuper l’espace public! Rejoignez nous !

Mèl: stopgmt11@gmail.com

Rassemblements et fête de soutien à une militante antinucléaire les 4 et 7 janvier 2014

ProcesNarb-Tract
>
>

Rassemblements et fête de soutien à une militante antinucléaire

Samedi 4 janvier 2014 à Narbonne et Armissan (11)

Rdv à 15h devant la sous-Préfecture de Narbonne pour le rassemblement et à 18h à Armissan pour la fête.
>
>

Ami-e-s antinucléaires, on a besoin de votre soutien :
>

> En 2014, la mobilisation contre l’industrie atomique, c’est dès le 4 janvier à Narbonne !!
>
> Le 12 septembre dernier, une quarantaine de militant-e-s bloquait un camion chargé d’uranium, à la sortie de l’usine Comurhex Malvési, près de Narbonne, afin d’informer sur la dangerosité et la fréquence de ces transports. Une militante a été interpellée.
> Elle est convoquée au Tribunal de Grande Instance de Narbonne. 23 participant-e-s demandent leur comparution volontaire au même titre que notre camarade, interpellée arbitrairement.
>
> ILS S’OPPOSENT AU LOBBY ATOMIQUE, VENEZ LES SOUTENIR !
> SOYONS TOU-T-E-S DES BLOQUEURS-SES D’URANIUM !
>
> A partir de 18h : Fête de soutien à Armissan, 5 km de Narbonne – Domaine de LANGEL (Production d’olives). Info, musique, vidéo, buvette, repas bio et local…
> Déjà acquise : la présence de la Chorale « Le Chiffon rouge » et Balèti avec le groupe « Farfadoli » et Lucette (Los Romegaires)
>
>

Mardi 7 janvier 2014 à Narbonne :
>

Procès de Terry : Tous au Tribunal de Grande Instance de Narbonne à 8h30 pour soutenir notre camarade inculpée et dénoncer l’industrie de mort.
>
> Contact :
> Collectif Stop Uranium : 06 38 81 98 06

Grand marché transatlantique : Conférence de Raoul Marc Jennar

 Voici, en pièces jointes
– le texte commenté par Raoul Marc Jennar du mandat conféré par nos gouvernements à la Commission européenne pour négocier avec les USA un grand marché transatlantique
– le diaporama présenté par Raoul Marc Jennar lors de ses conférences sur le grand marché transatlantique

Notre-Dame Des Landes : Annonce de la reprise des travaux !

ÉCRIVEZ AU PRÉFET DE LOIRE ATLANTIQUE

Alors que le préfet de Loire-Atlantique s’apprêterait, dans les heures qui viennent, à autoriser la reprise des travaux à Notre-Dame des Landes , nous vous invitons à lui écrire massivement pour manifester votre opposition à l’égard de ce grand projet inutile et imposé.
>
>

/ Dans un nouvel email :

1. Reportez les adresses suivantes :
>

> ou en cliquant sur ce lien pour les personnes utilisant un logiciel de messagerie :
>
>

2. Copiez cette proposition en objet du message ou dans l’idéal le personnaliser :

  • « NDDL – NON à la destruction des zones humides et des espèces protégées ! »

3. Copiez dans le corps du message, le texte suivant ou dans l’idéal le personnaliser :
> ********************
> Monsieur le préfet,
>
> A l’issue d’une concertation incomplète, certains articles de presse se font l’écho de votre volonté d’autoriser la reprise des travaux à Notre-Dame des Landes en vue d’y construire un nouvel aéroport.
>
> Malgré l’opposition de milliers de citoyen-nes opposés à ce projet inutile, coûteux et climaticide, les autorités semblent pencher en faveur d’un passage en force qui ne ferait que discréditer un peu plus les instances de dialogue et autres concertations qui écoutent sans entendre.
>
> Alors que la France doit accueillir une conférence climatique en 2015 réunissant l’ensemble des pays favorables à une baisse des émissions de gaz à effet de serre, alors que le gouvernement vient de suspendre la mise en œuvre de l’écotaxe « poids lourds », il serait profondément scandaleux que l’Etat français prenne la décision de détruire des zones humides et des espèces protégées.
>
> Comme des milliers de citoyens et citoyennes, je refuse que l’environnement et le climat soient sacrifiés au nom d’intérêts financiers.
>
> Je vous demande de stopper cette course folle aux grands projets inutiles.
> ********************
>
> 4. Signez votre message avec votre nom et prénom.
>
> ★ Ne doutez jamais qu’un petit groupe de gens réfléchis et engagés puisse changer le monde. En fait, c’est toujours comme cela que ça s’est passé.★ – Margaret Mead (1901 – 1978) – Anthropologue.
>

Stéphen, Martin, Sophie et toute l’équipe d’Agir pour l’Environnement.

contact@agirpourlenvironnement.org
> —
> Pour rester informé : http://acipa.free.fr/
> PETITION : http://www.aeroport-nonmerci.fr/ (Presque 40 000 signatures !)
> —
> http://www.agirpourlenvironnement.org
> http://www.facebook.com/association.agirpourlenvironnement
> http://www.twitter.com/APEnvironnement
>


Sans nos adhérents, rien ne serait possible : Rejoignez nous !

> Nous prolongeons la contreparties spécial appel à don 2013.
>
> Entre le 30/11 et le 31/12/2013, pour une adhésion en ligne supérieure à 30€, vous recevrez :
>

  • Un reçu fiscal vous permettant de déduire de vos impôts 66% du montant de votre don : votre dépense réelle serait alors de 10,20€ pour un don de 30€
  • + nos campagnes cartes pétitions pendant 1 an.
  • + LE PETIT LIVRE NOIR DES GRANDS PROJETS INUTILES !
    >

Adhérez et recevez les contreparties ci dessus

Une étude effectuée sur six états confirme que l’industrie du fracking gonfle le nombre d’emplois ( créés)

Traduction : Source : Econews du 22/11/13

http://ecowatch.com/2013/11/21/study-confirms-job-exaggerated-by-fracking-industry/

Titre : « Six-State Study Confirms Job Numbers Exaggerated by Fracking Industry »

Une étude effectuée sur six états confirme que l’industrie du fracking gonfle le nombre d’emplois ( créés)

Les forages effectués dans les six états qui se trouvent au-dessus des formations schisteuses Marcellus et Utica ont créé bien moins d’emplois nouveaux que l’industrie et ceux qui la soutiennent ne le prétendent, d’après un rapport publié aujourd’hui par le Multi-State Shale Research Collaborative, groupe d’organismes de recherche au niveau des états, qui suivent la trace des impacts des forages pour le gaz de schiste.

Frank Mauro, directeur exécutif du Fiscal Policy Institute à New York dit : » Ceux qui soutiennent l’industrie ont gonflé l’impact sur l’emploi pour minimiser ou éviter complètement les taxes, la régulation et même l’étude approfondie des forages pour le gaz de schiste. »

Ces forages ont créé des emplois, surtout en Pennsylvanie et en West Virginia, et ont mis certaines zones à multiples forages dans ces états à l’abri des pires effets de la grande récession et de la reprise économique faible. Mais, comme ce rapport le documente, le nombre d’emplois créés est bien en dessous ce que prétend l’industrie, ne constituant qu’une petite partie de l’ensemble des emplois.

Amanda Woodrum, chercheur dans l’énergie à Policy Matters Ohio, dit : » Ce rapport montre très peu d’emplois liés au gaz de schiste créés dans l’Ohio. Si la Pennsylvanie et la West Virginia sont des indicateurs de ce à quoi on peut s ‘attendre dans l’Ohio, le nombre d’emplois dans l’industrie du gaz de schiste dans l’Ohio restera très modeste. »

Les formations schisteuses Marcellus et Utica s’étendent sous six états : New York, l’Ohio, la Pennsylvanie, la West Virginia, le Maryland et la Virginia. Le développement de (l’industrie) du gaz naturel dans ces six états a été alimenté par le prix élevé des produits de base entre 2000 et 2008. Parce que les prix ont baissé récemment, les activités de forage ont ralenti alors que le développement de (‘industrie du) pétrole au prix plus élevé s’est accéléré.

Stephen Herzenberg, directeur exécutif du Keystone Research Center en Pennsylvanie a dit : »Les forages pour le gaz de schiste n’ont eu que peu d’effet sur l’augmentation du nombre d’emplois dans les six états que nous avons étudiés.  Nous le savons parce que nous avons désormais des données concernant ce qui s’est effectivement passé, non pas sur ce que les partisans de l’industrie espéraient voir se passer. »

Les tendances récentes correspondent au schéma boom puis faillite ( boom and bust ) qui caractérise les industries extractives depuis des décennies. Cela signale également la nécessité pour ceux qui décident des politiques au niveau de l’état et au niveau local de collaborer pour voter des politiques qui servent l’intérêt général.

Herzenberg dit : » La West Virginia, la Pennsylvanie et l’Ohio sont liés depuis longtemps à la ressource « maudite » qu’est l’extraction du charbon et du pétrole, qui a donné des richesses à un petit nombre de personnes, mais laissé un héritage de pauvreté et de dégâts environnementaux dans leur sillage. La Pennsylvanie et ses voisins ne doivent pas répéter les erreurs du passé. »

Parmi les conclusions-clefs de la nouvelle étude :

-Si l’augmentation du nombre d’emplois liés au gaz de schiste a contribué de façon positive à l’augmentation (l’ensemble du nombre ) d’emplois, le nombre d’emplois créés est bien en dessous de ce que prétend l’industrie et reste une petite partie de l’ensemble des emplois dans la région.

Entre 2005 et 2012, moins de quatre nouveaux emplois directement liés au gaz de schiste ont été créés pour chaque puits foré, bien moins que les estimations de certaines études financées par l’industrie, faisant état de pas moins de 31 emplois directs.

Sur 795 emplois, un seul est dû à l’embauche liée au gaz de schiste au niveau régional. Par contre, un sur six emplois est du aux secteurs de l’éducation et de la santé.

C’est dans la West Virginia que l’augmentation des emplois dans l’industrie (du gaz de schiste) a été la plus importante ( en tant que partie des emplois dans leur ensemble). Mais le nombre d’emplois liés au gaz de schiste constitue moins d’un pourcent du nombre total d’emplois en West Virginia et moins de la moitié d’un pourcent dans tous les autres états.

 

-Beaucoup des emplois essentiels dans l’industrie extractive existaient avant l’arrivée de la fracturation hydraulique .

La Pennsylvanie, l’Ohio et la West Virginia comptaient ensemble 38% de tous les puits en activité dans le pays en 1990 et 32% en 2000.

Dans certains comtés avec une longue histoire d’extraction minière il y a eu un déplacement des emplois de l’extraction du charbon à celle du gaz de schiste.

 

-L’industrie a exagéré les prévisions concernant l’emploi.

Certains partisans de l’industrie ont mis sur le même pied les « nouvelles embauches » et les » emplois nouvellement créés » et ont attribué des statistiques concernant des emplois annexes aux forages pour le gaz de schiste même quand ceux-ci n’ont rien à voir avec les forages.

(Les auteurs) d’études financées par l’industrie ont utilisé des hypothèses douteuses pour la modélisation économique afin de gonfler le nombre d’emplois créés dans les industries d’approvisionnement liées (emplois indirects), ainsi que ceux créés par l’utilisation des revenus gagnés dans l’industrie ou ses fournisseurs ( emplois induits).

 

-Les forages sont très sensibles aux fluctuations de prix, ce qui signifie que les emplois gagnés peuvent ne pas durer.

Dans certains comtés, il y a eu plus d’emplois perdus que gagnés quand les opérations de forage se sont déplacées vers des champs de pétrole de schiste, plus lucratifs, dans l’Ohio et le North Dakota.

Le nombre d’emplois directement liés au gaz de schiste dans toute la région des six états de Marcellus/Utica a baissé au cours des 12 derniers mois pour lesquels il existe des données – du premier trimestre 2012 au premier trimestre 2013.

 

Ted Boettner, directeur exécutif du West Virginia Center on Budget & Policy,dit : » Même si le développement (de l’industrie) du gaz de schiste a été important pour la reprise économique en cours dans la West Virginia, il constitue moins d’un pourcent du nombre total d’emplois. Cela signifie que les décisionnaires politiques doivent faire les investissements importants dans l’enseignement supérieur et la formation professionnelle qui diversifieront notre économie et la renforceront sur le long terme. »

 

Mauro dit : »Pour paraphraser John Kennedy, les décisionnaires qui se penchent sur les problèmes du gaz de schiste doivent « ne pas se demander ce que tu peux faire pour ta compagnie de gaz, mais ce que tu peux faire pour ton état. »

 

 

Maureen Johnson

 

 

 

 

Réunion publique du 17 décembre à 18h au Palais des sports de Narbonne : l’installation Nucléaire de Narbonne (INB ECRIN)

ECOLOGIE DU CARCASSONNAIS, DES CORBIERES ET DU LITTORAL AUDOIS

Agréée au titre de l’article L. 121-5 du Code de l’Urbanisme pour la commune de Narbonne et au titre des articles L 141-1 du Code de l’Environnement et L160-1 du Code de l’Urbanisme, dans un cadre départemental.

 

ECCLA communique :

Pour tout savoir sur l’installation Nucléaire de Narbonne (INB ECRIN)

 

 

L’enquête publique qui transforme l’usine d’AREVA, ex COMURHEX, en Installation Nucléaire de Base (INB) est en cours et s’arrête au 30 décembre. Comme d’habitude, le dossier est volumineux et risque de décourager les citoyens, mais il est possible de comprendre les enjeux de façon simple en venant s’informer lors de la réunion publique du 17 décembre à 18h au Palais des sports de Narbonne.

ECCLA y sera pour poser des questions et éclairer le débat.

Une chose est sûre : il ne s’agit pas de s’opposer à cette création. Tout au contraire, il s’agit de demander qu’elle concerne toute l’usine afin que le contrôle de la radioactivité soit plus vigilant, y compris à l’intérieur de l’usine, car la quantité de radioactivité présente est assez phénoménale.

Une seconde chose est sûre : contrairement à ce qui est dit dans le dossier, il ne s’agit pas de créer un centre d’entreposage pour 30 ans, mais bien d’enfouir définitivement les déchets qui résulte de 50 ans d’activités. Si on avait le moindre doute, il suffit d’aller lire la partie consacrée au démantèlement. En effet, depuis l’arrêté de 2012, toute nouvelle création d’INB doit prévoir son démantèlement en même temps que sa création. La partie démantèlement est particulièrement VIDE. Normal, il n’y a aucun lieu en France pour les stocker.

Quant à les reprendre un jour pour les mettre ailleurs, c’est une promesse faite aux riverains du centre de stockage de la Manche depuis des décennies… en vain !

En guise de conclusion : que veut dire ECRIN ? « Entreposage Confiné de Résidus Issus de la conversioN » ! Très fort ! Il n’y a même pas le mot Nucléaire. Nous proposons « Entreposage Confiné de Résidus d’une Installation Nucléaire »

 

Alors, tous au Palais du travail et des sports mardi prochain à 18h !

 

 

Narbonne, le 12/12/13

Contact : 06 78 79 39 70

La Newsletter : Greenpeace

 

Arctic 30 : libérés, mais pas disculpés

La justice russe a finalement accepté la libération sous caution de l’Australien Colin Russell, après 71 jours de détention. Colin et les 29 autres font toujours face à de sérieuses accusations pour hooliganisme, ce qui peut conduire jusqu’à 7 ans de prison. Ils ont protesté pacifiquement dans notre intérêt à tous, en s’élevant contre les forages pétroliers destructeurs de l’Arctique.

Les charges doivent être abandonnées.

Partagez nos actions et suivez nos actualités

>

Ils sont 90 responsables de 2/3 des émissions de gaz à effet de serre

L’écran de fumée se dissipe enfin autour de la responsabilité des changements climatiques. Une étude identifie pour la première fois les 90 entités (entreprises, états), responsables des deux-tiers des émissions de gaz à effet de serre qui se sont accumulées dans l’atmosphère depuis le début de la révolution industrielle jusqu’à nos jours.
Découvrez les véritables pirates du climat.
Lire l’article

Du bois illégal circule en Europe

Selon Interpol, la valeur du commerce du bois récolté illégalement est estimée à environ 11 milliards de dollars, c’est à dire comparable à celle du marché de la drogue – estimée à environ 13 milliards de dollars !
Et en France ? On ne transpose pas la directive européenne …
Lire l’article

Pêche profonde : échec politique mais évolution positive

Après un vote serré, où 9 voix auraient pu faire la différence, le Parlement Européen vient de rejeter l’interdiction totale du chalutage en eaux profondes et manque sa chance de protéger vraiment les fonds marins.
Lire l’article

Rétrospective 2013

Les atteintes faites à l’environnement ont encore été nombreuses cette année. Mais partout, Greenpeace a été présent et actif pour protéger la planète. En 2014, votre soutien sera précieux pour que nous continuions d’agir en toute indépendance.
Soutenez-nous en 2014