Nouvel iPhone 5 : Apple dégrade l’environnement en poussant à la surconsommation

14 septembre 2012, 10 h 59

Le nouvel iPhone5 : il n’y a malheureusement que le fond d’écran qui est « écologique ».
Dans quelques jours l’iPhone 5 d’Apple sera disponible… Mais à quel prix ? Sous prétexte de nouveautés technologiques très discutables et futiles, Apple poursuit sa politique du business et du gâchis au détriment des Hommes, des ressources naturelles, de l’environnement et du porte-monnaie.

En commercialisant l’iPhone 5, Apple met non seulement en vente un gadget dernier cri mais impose aussi à ses clients, partenaires et aux producteurs de produits dérivés, une nouvelle donne. Car si l’iPhone 5 prétend marquer une rupture avec les modèles précédents, la connectique est, elle aussi, différente : le nouveau chargeur de l’iPhone 5 sera donc incompatible avec les 183 millions d’iPhone, 73 millions d’iPad et 275 millions d’iPod vendus dans le monde[1]. Il en sera de même pour les stations d’accueil et autres chaînes hi-fi. Cette absence de rétrocompatibilité est une incitation à renouveler ses équipements, à acheter la connectique dernier cri et donc à jeter et à gâcher, au prix fort…

Malheureusement, les ressources naturelles s’épuisent et Apple, la plus grande capitalisation boursière de l’histoire des Etats-Unis[2], se permet une nouvelle fois de les gaspiller pour vendre plus et rendre le consommateur toujours plus dépendant de son système commercial.

La date de sortie de l’iPhone 5 (12 septembre 2012) n’est en réalité pour Apple qu’un nouveau chapitre de sa longue saga sur le thème de l’obsolescence programmée : en 2001, le groupe à la pomme lançait l’iPod dont la durée de vie est limitée à celle de sa batterie, indémontable. Malgré une action en justice aux Etats-Unis, Apple innove régulièrement pour maîtriser la durée de vie de ses produits : impossibilité de mettre à jour le système d’exploitation pour les modèles les plus anciens[3], pièces détachées qui changent à chaque génération[4]. Avec 3 générations d’iPad en 2 ans et 6 d’iPhone en 5 ans[5], les produits Apple sont très rapidement obsolètes !

Cependant, Apple communique relativement clairement sur ses initiatives en faveur de l’environnement : ses nouvelles générations de gadgets sont moins énergivores, émettent moins de CO2, utilisent moins d’emballage, de matériaux… Mais comme souvent, ces statistiques se bornent à comparer deux générations de produits sans prendre en compte l’empreinte écologique globale liée à leur vente et en occultant consciencieusement leur durée de vie, volontairement limitée ! Un produit, à l’unité, peut être relativement anodin pour l’environnement mais lorsqu’il est décliné en millions d’exemplaires qui devront être renouvelés en moins de trois ans dans un gâchis incontrôlé, cela devient une atteinte grave et irresponsable à notre support de vie !

Ainsi, l’obsolescence programmée du secteur high-tech a un coût écologique et social. Les Amis de la Terre alertent depuis 2010 sur l’exploitation massive des ressources, l’extraction de terres rares et minerais (notamment le tristement célèbre coltan) dans les pays du Sud, les impacts sanitaires pour les populations locales, la surproduction de déchets et les pollutions lourdes.

Camille Lecomte, chargée de campagne Modes de production et de consommation responsables s’insurge : « Combien de ces objets tant désirés aujourd’hui finiront dans les 18 mois dans un tiroir comme 37 % de nos portables voire pire dans nos poubelles[6]. Combien de temps les populations d’Afrique impactées par l’extraction minière nécessaire à ces technologies vont-elles encore supporter de voir leur environnement détruit, leurs cours d’eaux et leurs sources contaminées ? »

Et pourtant, le prix dissuasif de l’iPhone 5 (à partir de 679 euros) ne devrait pas l’empêcher de s’écouler à plus de 10 millions d’exemplaires d’ici à fin septembre selon des analyses des cabinets Janney Capital Markets et RBC Capital Markets[7]. Sans oublier la nouvelle connectique quasi-obligatoire dont les prix à l’unité oscillent entre 19 et 39 euro !

Dans le même temps, Apple a réussi à fidéliser ses clients en leur vendant des applications propriétaires (souvent sans aucun intérêt, voire débilisantes) à des tarifs attractifs mais qui s’avèrent finalement coûteuses car l’utilisateur a tendance à les multiplier. De plus, afin de conserver son investissement en applicatifs, le consommateur se sent obligé de rester fidèle à la marque lorsqu’il souhaite renouveler son smartphone.
Ces différentes astuces marketing expliquent largement le succès de la marque qui s’est toujours écartée du modèle originel ouvert et libre de l’informatique. Pire, Apple, même avec l’iPhone 5, ne présente aucune avance technologique sérieuse face à la concurrence…

Les Amis de la Terre appellent les parlementaires et les sénateurs à mettre un terme à l’aberration environnementale et sociale que constitue l’obsolescence programmée, en adoptant une loi pour allonger la durée de garantie de 2 à 10 ans sur les biens de consommation, pour imposer aux producteurs de mettre sur les marchés des produits réparables et de garantir la mise à disposition des pièces détachées pour faciliter la réparation dans les 10 années suivant l’achat d’un bien.

Outre l’aspect environnemental, il est assez affligeant de constater cet engouement massif pour les smartphones souvent futiles et très chers alors que nous vivons une crise économique sans précédent. Manifestement, les sirènes de la surconsommation restent plus attirantes qu’une gestion raisonnée de son budget. Pour un trop grand nombre de foyers qui équiperont les parents et les enfants avec les fêtes de fin d’année, la soi-disant crise du pouvoir d’achat s’apparente bien à un caprice de nantis… au détriment de notre support de vie.

Notes

  1. Chiffre iPhone pour 2012 ; chiffre iPad pour 2012 ; chiffre iPod pour 2011
  2. L’action d’Apple a doublé en seulement un an pour s’établir à 683 dollars le 14 septembre 2012. Selon les analystes, elle pourrait monter jusqu’à 820 dollars !
  3. IOS 5 est le dernier système d’exploitation d’Apple, la mise à jour via le site d’Apple est possible pour toute la gamme des iPad. La mise à jour pour les iPhone est limitée aux trois dernières versions (3GS, 4G et 4GS). Un iPhone 3G, lancé officiellement en juillet 2008, ne peut être mis à jour, et seules certaines applications continuent de fonctionner. Le consommateur est ainsi incité à acheter un nouvel objet et la durée d’utilisation d’un iPhone est de seulement… 3 ans 1/2 !
  4. Is Apple Guilty of Planned Obsolescence ?
  5. 2007 : sortie iPhone, 2008 : iPhone 3G, 2009 : iPhone 3GS, 2010 : iPhone 4G, 2011 : iPhone 4GS. 2010 : sortie de iPad1, 2011 : iPad 2, 2012 : iPad 3.
  6. Ce qui arrive dans 6 % des cas. CREDOC, Cahier de recherche, Les secondes vies des objets : les pratiques d’acquisition et de délaissement des produits de consommation, janvier 2012.
  7. Apple pourrait vendre entre 8 et 10 millions d’iPhone d’ici à fin septembre – Clubic

Source

La sortie du nouvel iPhone 5 : obsolescence programmée en série – Les Amis de la Terre

Auteur

Christophe Magdelaine / notre-planete.info – Tous droits réservés

Réunion groupement d’achat Lézignan

Réunion groupement d’achat Lézignan

Bonjour et bonne annéeà tou(te)s !

Vous êtes intéressés pour mettre en place un groupement d’achat sur votre territoire (Couiza et alentours), pour accéder plus facilement à des produits de qualité, sains et frais, pour soutenir la production locale et écologique, pour redynamiser le tissus rural, etc. ?

Pour faciliter la réalisation de vos bonnes résolutions (qui concernent forcément une consommation plus responsable et axée sur le développement d’une économie locale durable !) Nature & Progrès et le Pays Corbière Minervois vous invitent à une réunion d’information (qui sera suivie par des réunions de constitution) sur la mise en place de Groupement(s) d’Achats sur le territoire du Pays.

L’objectif de cette réunion est d’expliquer plus précisément ce qu’est un groupement d’achat (GA), les divers modes de fonctionnement possible, le type de produits qu’on peut y trouver, etc. mais aussi d’identifier des personnes ou groupes motivés et prêts à se mobiliser un peu pour permettre le lancement d’un ou plusieurs groupes (selon le nombre de personne, l’étendue géographique, etc. ; étant donné la taille du pays, 2-3 GA ne seraient pas une aberration).

Nous vous donnons rendez-vous mercredi 18 janvier à 18h30 à Lézignan, Maison Gibert, 24 Bd Marx Dormoy pour cette première approche d’une consommation consciente et volontaire.

Si vous ne pouvez participer à cette réunion mais êtes intéressé pour rejoindre un groupement d’achat, signalez-vous afin qu’on vous tienne informé des suites. N’hésitez pas à transférer cette information à toute personne que vous pensez intéressée.
Pour ceux qui sont aux alentours de Narbonne, nous organiserons une réunion de ce type sur Narbonne au printemps, afin de lancer un GA sur la ville, mais vous pouvez tout de même venir pour prendre un peu d’avance !

Si vous ne l’avez déjà fait, merci de prendre quelques minutes pour remplir ce questionnaire en ligne qui permettra de mieux définir les attentes en terme de produits, mais aussi de fonctionnement, d’éthique, etc. :https://docs.google.com/spreadsheet/viewform?formkey=dFMwdFp3RWQwY2F4cnVfSWN3dE1xTGc6MQ En vous espérant nombreux et motivés !Eole Bonneault pour N&P Aude Emmanuelle Benson, Chef de ProjetPays Corbières & Minervois04 68 27 88 10 / 06 08 40 82 47www.payscorbieresminervois.fr  

Se passer du Nucléaire…

En ces temps de campagne électorale, il est question de nucléaire. EELV suggère de se passer rapidement de cette source d’énergie, le PS propose de réduire à 50% notre part du nucléaire d’ici  15 ans (au lieu de 75% actuellement), l’UMP nous dit que le nucléaire doit être la première source d’énergie pour la production d’électricité.

Mais est-il possible de se passer du nucléaire dés maintenant?

La réponse est oui! Au niveau individuel nous pouvons d’ors et déjà prendre la décision de se passer du nucléaire grâce à ENERCOOP.

Leur philosophie: « ÉCOLOGIQUE Enercoop est le seul fournisseur d’électricité à s’approvisionner directement et à 100% auprès de producteurs d’énergie renouvelable (solaire, éolien, hydraulique et biogaz). Ses bénéfices sont  réinvestis dans les énergies renouvelables. »

Leur site: ENERCOOP

Je me suis prêté à une estimation de ma facture en renonçant à EDF et en m’abonnant à Enercoop:

Actuellement je suis mensualisé à EDF et paye sur 10 mois 31€/mois, soit 310€ annuel, c’est donc 50% plus cher mais 100% plus éthique.

Et les lauréats du prix Pinnocchio sont:

Malheureusement, le groupe Sime Darby ne termine que 2ème de sa catégorie… Notons que les 3 lauréats sont des entreprises françaises… Qu’en est-il du développement durable? Nos entreprises ne se sont-elles arrêtées qu’au développement…

L’élevage industriel….

 

Quelle est l’origine de la viande que nous mangeons? Que mangent les vaches? Il semble bien fini le temps où les vaches paissaient tranquillement dans les prés en regardant passer les trains.

Dernier refuge pour une viande saine: surement le bio ?

Si vous voulez savoir ce que vous mangez,nous vous invitons à regarder ce documentaire belge: LoveMEATender  qui est une enquête sur l’évolution de l’élevage devenu hélas une production intensive de protéines…

http://video.rutube.ru/55fb754664c5ed4b44aedde2939ce6b2