Greenpeace : Newsletter

 

La LEGOlution est lancée !

LEGO : contrairement à ce qu’affirme le slogan de la marque, tout n’est pas merveilleux, et certainement pas le partenariat avec Shell ! Voici le message que nous envoyons du monde entier depuis le 1er juillet. Plus d’un demi million d’emails ont été envoyés en deux semaines, et les mini-figurines ont organisé des actions « coup de poing » partout pour que LEGO quitte Shell et défende l’Arctique. Rejoignez la LEGOlution !

Partagez nos actions et suivez nos actualités

>

Trafic de bois : vers une sortie de crise ?

Les députés ont entendu les citoyens et les associations : l’Assemblée nationale a adopté le projet de loi sur l’agriculture, l’alimentation et la forêt. Ce texte, qui était très insuffisant avant son arrivée en seconde lecture, a été amendé dans le bon sens. Plus de 7 700 emails ont été envoyés aux députés français et le résultat est là : enfin, la France inscrit l’infraction et les sanctions dans la loi ! La France, si elle persévère, pourrait ne plus être une porte d’entrée privilégiée du bois illégal en Europe.
Lire l’article

Pêche profonde : l’IFREMER confirme le danger

L’organisme a publié la semaine dernière des données sur le chalutage profond qui viennent valider la position défendue par les ONG depuis des années : l’interdiction de cette technique de pêche aurait des conséquences économiques et sociales limitées mais représente un grand pas dans la protection des fonds marins. Il aura fallu 5 ans pour obtenir de la transparence sur cette activité de pêche. Le maintien de l’opacité a permis au gouvernement de déployer son énergie politique au service d’une dizaine de bateaux.
Lire l’article

OGM : 168 hectares de maïs potentiellement contaminés détruits par l’État

Après un travail d’investigation, la DGCCRF a pu identifier 168 hectares de maïs potentiellement contaminés en régions Aquitaine et Poitou-Charentes. Ces hectares ont été détruits par les agriculteurs concernés avant la floraison, évitant ainsi le risque de contamination. Les agriculteurs floués par le semencier, au nombre d’une dizaine, ont pu être dédommagées par le distributeur auprès duquel ils s’étaient procurés ces semences pourtant certifiées sans OGM.
Lire l’article

Téléchargez l’appli mobile du Guetteur !

Le Guetteur sur le net, en version papier, et dans votre smartphone ! Vous aurez toujours dans votre poche 300 produits décryptés : pour être sûr-e de faire toujours les bons choix, pour participer activement et concrètement à la métamorphose du modèle agricole.

Télécharger l’application pour Android

Télécharger l’application pour iPhone

>

LEGO doit imaginer des mondes, pas détruire l’Arctique !

Nous avons lancé la semaine dernière une campagne internationale demandant à LEGO de renoncer à son partenariat avec la supermajor du pétrole : Shell.Nous n’appelons pas à un boycott de LEGO. Car nous sommes nous-mêmes des fans de ces minifigurines et de leurs infinies possibilités de création. Nous aimons LEGO, mais nous haïssons la menace que représentent les forages pétroliers en Arctique. Oui, les LEGOS sont des figurines fabriquées à partir de plastique, donc de pétrole. Mais LEGO s’est déjà engagé à remplacer ce pétrole par une alternative durable à l’horizon 2030. Nous connaissons et reconnaissons ces efforts de la marque.

En une semaine, ce sont plus de 280 000 emails qui ont été envoyés du monde entier au groupe LEGO, et des centaines de mobilisations de minifigurines LEGO ont eu lieu à travers le monde.

Aujourd’hui, en s’associant à Shell, LEGO lui offre une partie de son image et lui permet de nettoyer sa réputation de pollueur ! Notre message à LEGO est que tout n’est pas parfait !

VOIR LA VIDEO

LEGO n’entendra ce message que s’il est porté par des millions de personnes à travers le monde : aidez-nous, rejoignez les défenseurs de l’Arctique et dites à LEGO de ne plus aider Shell à nettoyer sa mauvaise image !

Dites à LEGO de ne plus faire équipe avec Shell
Merci de votre soutien !L’Équipe Greenpeace

LEGO : des briques pour inventer le monde, pas pour détruire l’Arctique !

Dans le cadre d’opérations marketing jumelées, la marque LEGO s’est associée à Shell, apposant le coquillage symbole de la compagnie pétrolière sur plusieurs boîtes de jeux. LEGO, l’un des plus grands fabricants de jouets au monde, a construit sa marque sur la promesse d’aider à bâtir un monde meilleur pour les enfants. En faisant équipe avec Shell, LEGO trahit sa promesse. Nous demandons à LEGO de quitter Shell, et de sauver l’Arctique. Agissez avec nous !

Partagez nos actions et suivez nos actualités

Trafic de bois : la France ouvre les yeux ?

Après des mois de campagne et de mobilisation citoyenne pour dénoncer les importations persistantes de bois tropical suspect dans les ports français, et suite à notre action de la semaine dernière dans le port de La Rochelle, le ministère de l’Agriculture et des Forêts a enfin décidé de procéder à une enquête sur la légalité du bois déchargé par le navire Safmarine Sahara.
Lire l’article

Europe : l’indépendance passe par les énergies renouvelables !

Alors que les responsables politiques européens enchaînent les réunions à Bruxelles pour discuter du futur énergétique de l’Union européenne, Greenpeace publie un rapport prouvant que des engagements forts de l’UE en faveur des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique peuvent réduire les besoins d’importation de 45% de plus en 2030.
Lire l’article

Néonicotinoïdes : le gouvernement français fera-t-il le bon choix ?

Deux députés ont déposé une proposition de résolution engageant le gouvernement français à agir auprès de l’Union européenne pour une interdiction de toutes les utilisations de substances néonicotinoïdes, tant que les risques graves pour la santé humaine, animale et l’environnement ne seront pas écartés. La France s’est fixé pour objectif d’être leader en matière d’agro-écologie, quel choix fera-t-elle ?
Lire l’article

Téléchargez l’appli mobile du Guetteur !

Le Guetteur sur le net, en version papier, et dans votre smartphone ! Vous aurez toujours dans votre poche 300 produits décryptés : pour être sûr de faire toujours les bons choix, pour participer activement et concrètement à la métamorphose du modèle agricole.

Télécharger l’application pour Android

Télécharger l’application pour iPhone

Greenpeace vous attend !

Greenpeace France recherche son assistant gestion et migration de la base de données adhérents (H/F). Greenpeace est une ONG 100% indépendante grâce aux dons de ses adhérents. Ce poste, rattaché au service collecte, est basé à Paris. Rejoignez nos équipes !
Nous rejoindre

Action #TraficBois

Revivez deux jours d’action à La Rochelle, à terre et en mer, face à un cargo transportant 3 000 m3 de bois soupçonné d’illégalité.
Voir la vidéo

Retrouvez-nous près de chez vous

Salons, débats, festivals, mobilisations. Notez les rendez-vous à ne pas manquer dans votre région et venez rencontrer les équipes Greenpeace.
Voir l’agenda

Greenpeace : La Newsletter

 

Ne soyons pas complices du trafic de bois !

Entre 20 et 40% du bois importé en Europe est d’origine illégale. Cette proportion augmente beaucoup pour des régions à risque comme l’Amazonie brésilienne et la République Démocratique du Congo. Notre dossier d’investigation et d’action est en ligne !

Partagez nos actions et suivez nos actualités

>

Crise ukrainienne et G7 : l’indépendance passe par les énergies renouvelables !

Le G7 se réunit à Bruxelles pour discuter de la crise ukrainienne… Un vaste et délicat sujet d’équilibrisme diplomatique, qui inclura des discussions sur la « sécurité énergétique européenne ». Et donc des discussions sur la fameuse indépendance énergétique.
Lire l’article

Save The Arctic : 90 heures d’action

La soif des pétroliers en Arctique reste vive, mais notre volonté de la défendre aussi ! Greenpeace a lancé la semaine dernière une action d’occupation des zones de forage en Arctique. Des activistes ont escaladé la plate-forme de Statoil, la Transocean Spitsbergen, pour l’empêcher de commencer ses forages dans la zone la plus septentrionale de l’Arctique norvégien, près de la réserve naturelle de Bear Island. Ils sont restés en place plus de 3 jours.
Lire l’article

Mutation du modèle agricole en cours

Début février nous lancions Le Guetteur, à la fois guide permettant de repérer les marques qui ont recours ou non aux OGM et aux pesticides tueurs d’abeilles dans la fabrication de leurs produits ET plateforme d’action citoyenne pour interpeller ces marques. Cette mobilisation a des effets : revue des marques qui ont réagi, répondu ou qui doivent encore être sollicitées !
Lire l’article

L’application mobile Le Guetteur est disponible

Ca y est ! Les OGM et les pesticides tueurs d’abeilles ne s’inviteront plus à votre table grâce l’application mobile Le Guetteur. Vous aurez toujours dans votre poche les 300 produits décryptés pour être sûr de faire toujours les bons choix. Vous participerez ainsi activement et concrètement à la nécessaire métamorphose du modèle agricole.

Devenir Guetteur

>

Greenpeace vous attend !

À PARIS ! Rejoignez les équipes Direct-Dialogue qui se mobilisent à travers le pays pour sensibiliser un maximum de personnes à notre travail et pour les mobiliser !
Nous rejoindre

Participez TOUTES et TOUS à la vie associative de Greenpeace !

À l’automne, les adhérents de Greenpeace France éliront l’Assemblée Statutaire (AS). C’est un moment clé dans la vie de notre association. C’est aussi l’occasion pour vous de renforcer votre engagement en vous impliquant dans les activités de notre organisation. Voter, être candidat(e), quand, et comment ? Toutes les informations sont en ligne.
Voir le site

Retrouvez-nous près de chez vous

Salons, débats, festivals. Notez les rendez-vous à ne pas manquer dans votre région et venez rencontrer les équipes Greenpeace.
Voir l’agenda

Téléchargez votre application Le Guetteur

Facebook Twitter
Découvrez l’application Le Guetteur !

Ça y est ! Les OGM et les pesticides tueurs d’abeilles ne s’inviteront plus à votre table grâce l’application mobile Le Guetteur qui décrypte pour vous des centaines de produits !

Cette application est gratuite, car il est essentiel que tout le monde puisse faire les bons choix et participer ainsi au changement du modèle agricole français.

Mais c’est un projet ambitieux qui a nécessité un gros investissement. Alors si vous souhaitez faire un don pour profiter de cette application, vous le pouvez encore. Et n’hésitez pas à partager cette information avec vos proches !

Je découvre l’application Le Guetteur

Merci par avance au nom de toute l’équipe et bonne découverte de votre application.

L’Équipe Greenpeace
P.S. : L’application Le Guetteur est compatible avec les systèmes d’exploitation Androïd (version 4.0 et ultérieures) et iOS (version 7.0 et ultérieures)

Greenpeace : La Newsletter

 

Pesticides? Oui, on peut faire autrement !

Nous le savons, les pesticides et la monoculture ne font qu’aggraver la destruction

de l’habitat naturel des pollinisateurs. D’accord.

Mais comment se passer des pesticides ? La recherche et les pratiques

agro-écologiques existantes confirment que nous n’avons pas besoin

des pesticides pour protéger les cultures et produire notre alimentation.

Partagez nos actions et suivez nos actualités

>

France : avec ou sans maïs OGM ?

L’actualité législative a connu de nombreux rebondissements ces dernières semaines. La journée du 5 mai 2014 aura été décisive pour le maïs transgénique en France. En l’espace de quelques heures, le Conseil d’Etat puis les parlementaires se sont tour à tour prononcés contre le maïs OGM. On fait le point sur ces décisions … et la suite !
Lire l’article

#OutOfAge : montez à bord !

Ce sont plus de 4 000 visiteurs, qui, jusqu’ici, sont montés à bord du Beluga, pour visiter l’exposition sur le risque causé par les réacteurs nucléaires vieillissants en Europe et la nécessité d’engager la transition énergétique. À Strasbourg, pendant quatre jours d’escale, 1200 citoyens se sont mobilisés, signant notre appel à sortir du cercle vicieux du nucléaire périmé.
Lire l’article

En action contre le pétrole venu d’Arctique

Une trentaine d’activistes de Greenpeace, dont le capitaine du Rainbow Warrior, ont été interpellés jeudi 1er mai dans le port de Rotterdam alors qu’ils empêchaient un tanker russe de livrer du pétrole de l’Arctique. Le Mikhail Ulyanov transporte en fait la première cargaison de pétrole extrait offshore dans l’Arctique. Cette cargaison a été achetée par le Français Total et provient précisément de la plateforme contre laquelle Greenpeace avait mené son action en septembre.
Voir l’action en images

Agriculture : ouvrez l’œil !

Ce sont déjà 18 700 guetteurs qui sont passés à l’action en interpellant directement, par mail, les marques de l’agro-alimentaire utilisant OGM et pesticides tueurs d’abeilles dans le processus de fabrication de leurs produits. Certaines d’entre elles ont réagi en répondant aux questions des consommateurs. Vous aussi, contribuez à cette quête de transparence, devenez Guetteur !
Devenir Guetteur

Greenpeace vous attend !

À NANTES ! Rejoignez les équipes Direct-Dialogue qui se mobilisent à travers le pays pour sensibiliser un maximum de personnes à notre travail et pour les encourager à devenir adhérent(e)s de Greenpeace.
Nous rejoindre

L’avenir des océans se décide aussi au Parlement européen

Surfrider Foundation Europe a lancé une campagne « Vote for the ocean », qui vise à mettre la protection de l’océan au cœur de la campagne européenne.
Voir le site

Retrouvez-nous près de chez vous

Salons, débats, festivals. Notez les rendez-vous à ne pas manquer dans votre région et venez rencontrer les équipes Greenpeace.
Voir l’agenda

Greenpeace : Savez-vous ce qui se cache dans votre assiette ?

Chère amie, cher ami,En février, Greenpeace lançait Le Guetteur, un guide qui décrypte l’utilisation des OGM et des pesticides tueurs d’abeilles dans le processus de fabrication de 150 marques (soit des centaines de produits). Une façon unique et très efficace de savoir ce qu’il y a dans notre assiette et de faire pression sur les marques qui font les mauvais choix.

Aujourd’hui, pour être encore plus efficace, après la brochure et le site, il est indispensable de développer l’application Le Guetteur. Et pour cela, nous avons besoin de vous !

Je soutiens financièrement
le projet “ Application Guetteur ”
Avec cette application, vous aurez toujours, avec vous, la liste des centaines de marques décryptées, augmentée de mois en mois et enrichie au fur et à mesure de fonctionnalités très utiles comme un scan de code-barres, un calendrier des produits de saison, des recettes…Votre contribution, quel qu’en soit le montant, sera essentielle pour finaliser ce projet innovant et ambitieux qui renforcera efficacement la voix de tous ceux qui veulent un autre modèle agricole pour la France.

Vous pourrez aussi recevoir des contreparties, comme une invitation à participer à une présentation, par la responsable de la campagne, du travail de Greenpeace sur l’agriculture écologique.

Merci par avance au nom de toute l’équipe et à très bientôt !

L’Équipe Greenpeace

ATTENTION : les députés européens veulent autoriser les pesticides tueurs d’abeilles !

Madame, Monsieur,

Le Parlement européen vient d’adopter en catimini un texte (1) qui demande la réhabilitation des insecticides néonicotinoides « tueurs d’abeilles », partiellement interdits en Europe depuis Mai 2013.
Cette décision totalement inacceptable remet en question le rapport de l’EFSSA, l’autorité sanitaire européenne, préconisant le retrait pur et simple des néonicotinoides de tout l’espace européen… Elle tire un trait sur plus d’une centaine d’études dénonçant la toxicité exceptionnelle de ces insecticides et leurs effets catastrophiques sur les abeilles, l’environnement et l’avenir même des cultures qui nous nourrissent aujourd’hui…
Elle méprise les efforts acharnés menés par les apiculteurs et des millions de citoyens à travers l’Europe pendant plus de dix ans pour sauver les pollinisateurs et les cultures qui en dépendent.
Elle trahit surtout l’influence grandissante des lobbys de l’agrochimie auprès des institutions européennes, et le détournement du processus démocratique au profit d’une petite poignée d’intérêts particuliers.
Il est encore temps d’agir : pour contrer l’influence des lobbys agrochimiques et obtenir une réelle interdiction des pesticides tueurs d’abeilles, un moyen de pression  exceptionnel se présente à nous – les élections européennes de Mai 2014.
D’ici peu, les candidats vont se mettre en campagne pour essayer de glaner nos voix.
C’est une occasion unique de leur faire entendre, par une mobilisation massive et immédiate de millions de citoyens à travers toute l’Europe :
Nous refusons que les futurs députés européens censés nous représenter sacrifient l’alimentation et l’environnement des générations futures pour satisfaire les profits immédiats de quelques multinationales bien placées… Leur élection dépend de leur engagement aujourd’hui !
S’il vous plaît, signez immédiatement l’Appel aux futurs députés européens pour faire interdire définitivement les pesticides tueurs d’abeilles en Europe.
Pollinis fera suivre cet Appel à tous les candidats de votre circonscription qui se présentent aux élections européennes – au fur et à mesure que les signatures nous arriveront.
Et s’il vous plait, faites passer le message à vos amis et contacts de l’Europe entière, pour mettre la pression aux candidats de tous les pays de l’UE ! Nous voulons les noyer sous un flot de messages exigeant leur engagement ferme à faire interdire définitivement les néonicotinoides en Europe s’ils veulent être élus (ou ré-élus).
Nous les contacterons un par un, et nous ferons connaître à tous leur position, avant les élections. Les élections sont le seul moment où les députés ont vraiment besoin de nous rendre des comptes. Ils nous suivrons si nous sommes suffisamment nombreux à l’exiger.
Aidez-nous s’il vous plaît : tous ensemble, nous pouvons y arriver.
C’est difficile à croire, mais la grande majorité des députés qui ont voté le 11 mars 2014 pour demander que les néonicotinoides soient à nouveau utilisés sans restriction en Europe, n’est même pas consciente de l’avoir fait.
Voilà comment les lobbys s’y sont pris pour manipuler les institutions européennes :
L’euro-députée Anthea McIntyre, membre suppléante de la Commission agriculture et connue pour relayer les intérêts des industriels britanniques au sein du Parlement européen, a commencé par déposer un texte intitulé « L’Avenir du secteur horticole en Europe – stratégies pour la croissance ».
Au dernier moment, et juste avant que le texte ne soit soumis au vote du Parlement, une série de propositions directement dictées par les firmes agrochimiques – les seules a avoir été consultées pour la rédaction de ce texte – a été ajoutée en catimini, noyées au milieu d’une cinquantaine de recommandations pour soutenir les entreprises européennes de la filière horticole.

Le texte a été adopté à la va-vite, le 11 mars 2014, en même temps qu’une trentaine d’autres textes complexes votés en moins de deux heures ce jour-là… Et voilà comment, avec le soutien d’un minimum de députés, les lobbies sont capable d’imposer leur plan anti-abeilles qui devient du jour au lendemain LA position officielle du Parlement européen.
Que les députés l’aient voulu ou non ne change rien à l’affaire : la Commission européenne est officiellement invitée à revoir l’interdiction des néonicotinoides en tenant compte du manque à gagner pour les firmes agrochimiques qui les commercialisent.
C’est inimaginable si on ne suit pas de près les manœuvres des lobbyistes au niveau européen !
C’est pourquoi je vous demande de signer au plus vite l’Appel aux futurs députés européens pour rendre les institutions démocratiques européennes aux citoyens qu’elles sont censées servir.
Pollinis est en train de créer un véritable « lobby de citoyens » pour faire valoir nos droits et nos intérêts auprès des institutions européennes et peser dans la balance face aux lobbys de l’agrochimie.
Les forces auxquelles nous nous attaquons sont colossales :
La vente du seul imidaclopride, l’un des néonicotinoides tueurs d’abeilles partiellement interdit en Europe, rapporte à lui seul plus de 2,6 milliards de dollards chaque année à la firme Bayer qui le commercialise – de quoi payer des bataillons de scientifiques et d’avocats et de juristes pour faire passer les intérêts à court terme des firmes agrochimiques avant l’intérêt de centaines de millions de citoyens à travers le monde.
Nous n’avons pas leurs milliards pour nous défendre, mais nous avons le nombre suffisant pour contraindre n’importe quel élu à nous écouter, si nous réussissons à alerter et rassembler un maximum de citoyens à travers l’Europe.
Nous ne pouvons pas baisser les bras, l’enjeu est trop grand. Si ces produits reviennent sur le marché, c’est la mort assurée de dizaines de millions d’abeilles supplémentaires !
Rappelez-vous : il y a quelques mois, un document interdisant trois pesticides notoirement meurtriers pour les pollinisateurs (la Clothianidine, le Thiamethoxame et l’Imidaclopride) pour deux ans, le temps de voir si les abeilles se portent mieux (2).
A l’époque, tous les défenseurs des pollinisateurs avaient crié victoire : cela faisait si longtemps que nous nous battions tous pour débarrasser les champs et les cultures de ces pesticides si nocifs pour les abeilles qu’ils sont capables de décimer des colonies entières en quelques jours (3).
Nous avons vite réalisé que cette interdiction est un leurre.
Il s’agit en vérité d’un plan désastreux imaginé par les firmes agrochimiques – BayerCrop et Syngenta en tête – pour blanchir leurs produits et sécuriser des centaines de millions d’euros de profits annuels.
Nous devons absolument contrer ce plan destructeur dès maintenant, en agissant sur les futurs députés européens, avant que les conséquences soient irréversibles pour les pollinisateurs, les cultures et toute l’alimentation dans les années à venir.
Ce plan, le voici :
La régulation de la Commission européenne décrète que les pesticides tueurs d’abeilles seront interdits seulement quelques mois par an… et largement utilisés tout le reste de l’année – sur près de 85% des céréales, et sur une grande partie des cultures de fruits, légumes et herbes aromatiques – empoisonnant largement les sols et l’eau absorbés ensuite par les cultures soi-disant « non-traitées ».
De nombreuses études ont montré que ces substances ultra-toxiques peuvent rester présentes dans le sol jusqu’à dix-neuf ans après le traitement (4), et dans de grosses concentrations les premières années. Du coup, les cultures non-traitées replantées sur le même terrain révèlent des traces de néonicotinoïdes jusque dans leur pollen… que viennent ensuite butiner les abeilles ! (5)
A la fin de la période-test de deux ans, les multinationales pourront prouver que les abeilles continuent d’être décimées malgré la soi-disant interdiction de leurs produits, et qu’ils n’y sont pour rien. Ils auront réussi à blanchir leurs pesticides et à maintenir leurs profits – et pour longtemps !
Et des centaines et des centaines de tonnes de néonicotinoïdes continueront d’être utilisés en pure perte dans l’agriculture, détruisant l’écosystème et mettant en péril l’alimentation et la survie des générations futures.
Je dis bien en pure perte, car ici encore bon nombre d’études et d’analyses ont montré que les pesticides néonicotinoïdes sont loin d’être indispensables à l’agriculture, comme voudraient le faire croire les firmes agrochimiques :
– ils sont beaucoup trop puissants par rapport aux insectes qu’ils sont censés combattre (on a multiplié par 900 la toxicité des pesticides en quelques années, c’est totalement démesuré !) ;
– ils sont utilisés de façon systématique, en dépit du bon sens, peu importe si les cultures risquent d’être attaquées par des pestes ou non ;
– ils coûtent cher, car issus d’une technologie coûteuse (celle de l’enrobage de la graine, spécialité de Monsanto)
Une étude montre noir sur blanc qu’en termes de rendement pour l’agriculteur, l’utilisation de ces pesticides de façon systématique ou non ne fait aucune différence. Mais vu leur coût élevé, l’agriculteur ferait plus de profits s’il ne les utilisait pas (6).
Vous l’avez bien compris, à part les grosses entreprises agrochimiques, PERSONNE n’a à gagner à laisser ces produits toxiques sur le marché : la nature en meurt, l’humanité est menacée, et seule une mobilisation massive des citoyens à travers toute l’Europe pourra stopper ce plan destructeur des agrochimistes.
Avec les élections européennes qui approchent, nous avons une occasion unique d’obliger les futurs députés européens à prendre des engagements fermes et précis sur les pesticides tueurs d’abeilles. C’est maintenant qu’il faut agir :
Signez vite la pétition aux candidats de votre circonscription !
D’ici peu ils entreront en campagne : nous devons les obliger à intégrer dans leur programme l’interdiction des néonicotinoïdes, si importante pour l’avenir des abeilles, de notre alimentation et de la Nature.
Une fois élus, ils n’auront pas d’autre choix que d’annuler le texte qui vient d’être voté en faveur des agrochimistes, et de promulguer au contraire une interdiction REELLE des pesticides néonicotinoïdes tueurs d’abeilles.
Pour aider Pollinis à mettre une pression maximale sur les eurodéputés de toute l’Europe, merci de :
1/ Signer dès maintenant votre pétition aux députés de votre circonscription
2/ Transférer cet email le plus largement possible autour de vous, surtout si vous avez des amis ou des contacts dans d’autres pays de l’Union Européenne. Pour que notre campagne sur les futurs députés soit un succès, nous devons mettre une pression sur les candidats de l’Europe entière !

Merci d’avance de votre action pour défendre les pollinisateurs et protéger l’environnement et l’alimentation des générations futures.

Nicolas Laarman
Délégué général
POLLINIS
Aidez Pollinis à sauver les abeilles et la biodiversité !
Pour pourvoir conserver une totale indépendance vis-à-vis de tout pouvoir économique ou politique, Pollinis repose entièrement sur les dons de citoyens engagés comme vous dans ce combat vital pour l’avenir de l’agriculture et de la planète. Notre petite équipe de bénévoles fait en sorte que la plus petite contribution ait le maximum d’impact.
 

Références :
>
(1) Résolution du Parlement européen du 11 mars 2014 sur l’avenir du secteur horticole en Europe: stratégies pour la croissance (2013/2100(INI))
>

(2) COMMISSION IMPLEMENTING REGULATION (EU) No 485/2013 of 24 May 2013 amending Implementing Regulation (EU) No 540/2011, as regards the conditions of approval of the active substances clothianidin, thiamethoxam and imidacloprid, and prohibiting the use and sale of seeds treated with plant protection products containing those active substances
(3)   Sur les effets des néonicotinoïdes sur les abeilles, voir par exemple :
Di Prisco et al. 2013 « Neonicotinoid clothianidin adversely affects insect immunity and promotes replication of a viral pathogen in honey bees »
Decourtye, A.; Armengaud, C.; Devillers, R.M.; Cluzeau, S. (2004). « Imidacloprid impairs memory and brain metabolism in the honeybee (Apis mellifera L) ».Pesticide Biochem Phys. 78: 83–92.
Début 2013, l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a publié un rapport confirmant que les néonicotinoides présentent un risque important pour les abeilles et les pollinisateurs

(4)   Persistance dans les sols :
Imidaclopride : entre 28 et 1250 jours
Thiamethoxame : entre 7 et 353 jours
Clothianidine : entre 148 et 6931 jours
Goulson, D. (2013), REVIEW: An overview of the environmental risks posed by neonicotinoid insecticides. Journal of Applied Ecology, 50: 977–987. doi: 10.1111/1365-2664.12111
Table 1. Estimated dissipation times (DT50) for neonicotinoids in soil
(5)    1999 : Chauzat M.P. et al (2006). A survey pesticides residues in pollen loads collected by honey bees in France. Journal of Economic Entomology, 99:253-262
(6)    Bueno, A.D., Batistela, M.J., Bueno, R.C.O.D., Franca-Neto, J.D., Nishikawa, M.A.N. & Liberio, A. (2011) Effects of integrated pest management, biological control and prophylactic use of insecticides on the management and sustainability of soybeans. Crop Protection, 30, 937–945.
Association Loi 1901 Conservatoire des Fermes et de la Nature
> 143 avenue Parmentier – 75010 Paris http://www.pollinis.org
>
>

>
>

Vous recevez ce message, car vous êtes abonné au groupe Google Groupes « Collectif-plaines-du-languedoc ».
Pour vous désabonner de ce groupe et ne plus recevoir d’e-mails le concernant, envoyez un e-mail à l’adresse collectif-plaines-du-languedoc+unsubscribe@googlegroups.com.
Pour obtenir davantage d’options, consultez la page https://groups.google.com/d/optout.

 

Greenpeace : Action en cours : ne mettez pas l’Europe en danger !

Bonjour,

Depuis 6 heures ce matin, des militants de différentes nationalités manifestent et occupent Fessenheim, la plus vieille centrale nucléaire française, pour dénoncer le risque que fait courir le nucléaire français sur l’Europe entière, et rappeler l’impérative nécessité d’une vraie transition énergétique en France.

Rejoignez-les symboliquement là-bas, soutenez-les et suivez l’action en direct !

L’Équipe Greenpeace

Greenpeace : Newsletter

Action à l’Élysée : rejeter les énergies du passé !

Ce 19 février à 6h30, quelques heures avant un Conseil des ministres franco-allemands, des militants de Greenpeace ont déversé, à l’aide d’un camion, cinq tonnes de charbon devant le palais de l’Elysée. Le camion était aussi chargé de deux cuves contenant 2 000 litres d’eau contaminée au tritium. Les militants ont déployé une bannière portant le message : « La transition en Europe, ici ! Maintenant ! ».

En savoir plus sur l’action

Partagez nos actions et suivez nos actualités

Facebook Twitter
>

Fukushima, un voyage pour témoigner

Alors que la catastrophe nucléaire est toujours en cours, Jean-François Julliard est en ce moment à Fukushima au Japon. Il raconte, au quotidien, ses rencontres avec les habitants de la zone, pour partager leurs récits et tenter de les faire partager au plus grand nombre. Car nous ne devons pas oublier.
Lire les articles

Detox : un mensonge très à la mode

Greenpeace International publie un nouveau rapport révélant la présence de produits chimiques dangereux dans les vêtements pour enfants de certaines des plus grandes marques internationales de haute-couture. Les étiquettes de ces vêtements font parfois rêver, mais en matière de pollution, on est très loin du conte de fées !
Lire l’article

OGM=Agriculture toxique !

Le message doit passer : le gouvernement doit prendre des mesures immédiates pour interdire les cultures OGM en France, et porter la réforme en profondeur des procédures d’autorisation des OGM en Europe. C’est ce que nous lui avons dit, en déployant deux maïs de 22 mètres de haut sur le Champ de Mars. Devenez Guetteur pour agir à votre tour !
Lire l’article

Soutenez l’agriculture écologique

Déclin des Abeilles, Pesticides, OGM : les combats sont nombreux pour changer les pratiques agricoles. L’agriculture écologique est la seule à garantir une alimentation saine, aujourd’hui et demain.

Pour être efficaces dans ce combat, nous devons rester libres ! Grâce à vous.
Faire un don

Greenpeace vous attend !

À TOULOUSE ! Rejoignez les équipes Direct-Dialogue qui se mobilisent à travers le pays pour sensibiliser un maximum de personnes à notre travail et pour les encourager à devenir adhérent(e)s de Greenpeace.
Postulez

Électricité : les réseaux… et leur imbroglio, en BD !

Les réseaux électriques, c’est long ( 100 000 km ! ) , c’est complexe. Pour les décrypter, nous vous donnons le choix : une note technique, ou une bande dessinée, à vous de décider !
Lire l’article

Retrouvez-nous près de chez vous

Salons, débats, festivals. Notez les rendez-vous à ne pas manquer dans votre région et venez rencontrer les équipes Greenpeace.
Voir l’agenda